Ottocento

Ottocento
CD Digipack (2010) + livret 24 pages

Paypal >France (+1,90€)
Paypal >Europe (+2,25€)
Paypal >International (+2,80€)

« Avec Ottocento, Ödland ouvre les portes d’un univers hybride, où le bizarre côtoie le quotidien, le cauchemar tourne au conte de fées et où les monstres marchent main dans la main des infirmières. Le groupe émet une pop acoustique et volontairement anachronique, en la peuplant d’une foule de détails – accents de piano, de violon, de violoncelle, de toy instruments. N’ayant pas peur de faire ouvertement référence à des mouvements du XIXe siècle, Ödland cumule romantisme, ritournelle populaire et poésie nomade en anglais comme en français. La mélancolie le dispute à l’impertinence – les textes témoignant d’une certaine part d’auto-dérision. Cette inattendue pointe d’ironie donne un parfum doux-amer aux ballades bien polies. À chaque souffle, le filet de voix ingénue de la comédienne Alizée Bingöllü inocule le doute et l’inquiétude, droit au cœur des pirouettes naïves des claviers, des plongées graves des cordes, ou des errances innocentes des percussions. À n’en pas douter, Ödland révélera volontiers sa fantasie onirique et décalée – à qui n’a pas peur du noir »
-MAGIC RPM-

1. The Caterpillar 5:26
2. La jalousie amoureuse 3:30
3. La chanson du parasite 4:07
4. Drink me 7:19
5. The Queen of Hearts 2:23
6. Les yeux de l’oiseau 4:28
7. De Vienne à Paris 3:02
8. De l’autre côté du miroir 4:15
9. Un thé chez les fous 12:44
10. Sur les murs de la chambre 4:48
11. Mathilde Rossignol 5:14
12. The well 2:31
13. Halogénures d’argent 4:35
14. Train 5:55
15. Mon capitaine 5:02





P1150754b
P1150759
P1150761
P1150763
P1150756
P1150753
P1150757
P1150758
P1150765
P1150755
P1150762
P1150764

Cette page vous permet d’acheter les productions d’Ödland via PayPal. Vos commandes seront expédiées rapidement après votre commande, partout dans le monde.
Tout ce que vous pouvez acheter ici revient directement au groupe, sans intermédiaire et contribue pleinement à soutenir l’univers d’Ödland.

Les commentaires sont fermés.