L'histoire d'Ödland

Chers amis

Bienvenue

Sur nos terres

Nous sommes Ödland

Nous aimons vents et violons, nuages et pianos.

IMG_1635carréWEB
Flambeaux
R9
Mélodie2NB
Portrait-Lucie-1-NB-web
jardininfra8
trio50web
IMG_1429b-web
Sainte-Lucie-Alizée2
Alizée-comédienne-5
Lorenzo-étoile2
6414576673_99c46301dd_z
colorado3
2013OCT1-020
jardininfra7
portrait-Léa-1NBweb
2013OCT2-033
déc9013
Trio25web
communionNBcarré
train2
vigne1-2D
2013OCT2-035
comete
2013OCT2-029
Thé005

Il faut que nous rêvions

Pour ne pas oublier ce paysage

Nous sommes nés dans un train fou

Et voyageons avec des fantômes

NOTRE OMBRE VA RENAITRE

Car le passé nous éclaire

Chers amis, bienvenue sur nos Terres…

La MUSIQUE d'Ödland

Retrouvez l’intégralité de notre discographie sur Bandcamp

Photo : Thibault Betemps

Ni réactionnaire, ni traditionnelle, Ödland est une musique contemporaine, poétique, teintée de mélancolie parfois d’humour. Enrichie par son univers visuel, elle oscille entre folk, pop, chansons aux couleurs classiques ou parfois électroniques.

 

Ode à la liberté, au rêve et à l’aventure, Ödland reste fidèle à ses influences européennes, et à ses inspirations quelque part entre un bateau nuage et une cabane dans la forêt.

Comète

Tu es née dans le grand nuage d’Oort à des années lumière, dans la barrière d’Oort. Petit objet céleste au cœur gelé où siègent les poussières, boule de  neige au cœur gelé.

Délogée de ton nuage commence ton voyage, entrée en silence ainsi commence ton voyage. Le vent de notre soleil te fait scintiller, merveille des merveilles, le soleil te fait scintiller

Les poussières de tes traînées s’apprêtent à briller, près de notre planète, tes traînées se mettent à briller. Mais tu subis des brûlures et tu t’évapores, c’est ta chevelure qui te tue et tu t’évapores.

Dans l’espace ta glace vaporisée, ta surface ionisée hélas est vaporisée

Comète, comète, voilà ta mort,
et des météores commémorent encore ta mort.

Les YEUX DE L'OISEAU

Les yeux de l’oiseau. Le genre de choses qui vous font voir différemment un voyage à Ikea, où l’on se rend compte qu’un paquet d’1m92 de long et de 35 kg, c’est pas si facile à ramener chez vous en fait.

Alors ça vous fait un banc, un banc pour regarder le ciel des non-lieux herbus, espaces résiduels de la grande consommation où poussent pour un temps coquelicots aux franges d’Ikea. Les yeux de l’oiseau, le genre de choses qui vous font voir différemment ses yeux, à l’oiseau.

Cherchat, ne pleure pas lorsque tu m’entends chanter, j’ai toujours chanté. À la frontière du rire et du n’importe quoi, tu voudrais m’attraper une bonne fois, mais tu oublies que je suis née ici, dans ta boîte crânienne. J’y resterai toujours. Peut-être pas sous emballage mais jamais consommée, c’est comme ça.

Je viendrai peut-être, je mets des peut-être de partout, me poser quelques temps sur un nuage encéphale. Tu ne connais ni le jour ni l’heure. C’est comme ça. Je vole.

Espace résiduel. Herbes folles de la grande consommation. Ce coin de carré sauvage où poussent pour un temps coquelicots aux franges d’Ikea. Sur ce banc, compte sur moi pour t’aimer, mais pas pour être là.

Laisser le vent tout faire, ni jour ni heure. Claquer les portes et pousser les stratocumulus. Compte sur moi pour t’aimer Cherchat, mais pas pour être à l’heure, c’est comme ça.
C’est comme ça.

Tout est déjà fini ?

Dreamfolk — Tous droits réservés © ÖDLAND 2024

NEWSLETTER

Ne ratez pas nos évènements et nouvelles chansons !

Vous avez bien été inscrit·e Oups ! Veuillez réessayer

UNE SURPRISE ARRIVE

Nous avons besoin de votre adresse pour vous prévenir !

Vous êtes bien inscrit·e ! Oups ! Ça n'a pas fonctionn"
Non merci

Ne manquez pas nos

concerts

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Vous avez bien été inscrit·e Oups, une ereur s'est produite

Contactez Ödland

Chers amis, pour nous contacter, veuillez utiliser le formulaire ou notre adresse ci-dessous. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

odland@odland.fr

Lorenzo Papace – Ödland – BP 63017 – 69601 Villeurbanne Cedex